french flag tree of life

 

« La nationalité française, ça se mérite ». Que pensez-vous de ce jugement ?

 

Peut-être, dans un monde moderne et sans frontières du XXIe siècle, le besoin critique d’une identité nationale pourrait-il être moins pertinent qu’il ne l’était il y a plusieurs décennies. Nous vivons dans une économie mondialisée et le nationalisme peut-être être relégué à l’ère des grandes guerres mondiales? Mais aujourd’hui, avec une vague croissante d’immigration, l’identité de l’Europe occidentale est très recherchée et appréciée. Dans cet essai, le sujet de la nationalité française et si ça se mérite doit être exploré.

 

Dans un premier temps cet essai définira la nationalité et comme on peut l’obtenir en France. On parle des avantages et des difficultés de l’obtenir. Ensuite dans un deuxième temps, on découvrira les effets sur la politique en France et les développements dans les lois de nationalité. Pour conclure les idées dedans l’essai seront examinées et on va décider si le propos soit correcte et que la nationalité française, ça se mérite. J’utilise un plan logique.

 

Pour commencer il faut définir la nationalité ainsi que la pertinence et les procédures d’obtention d’une nationalité française. La nationalité est ce qui vous rattache à un Etat. La possession de la nationalité française a des conséquences juridiques importantes, car elle entraîne des obligations tel le service national par exemple et confère des droits civiques. Vous pouvez obtenir une nationalité française de deux façons: par le droit du sang ou par le droit du sol.

 

Autrement dit, comment expliquons-nous ces deux droits ? En premier lieu le droit du sang permet l’acquisition de la nationalité par la filiation. L’individu acquiert la nationalité de ses parents. En second lieu, le droit du sol est l’acquisition de la nationalité par la naissance (et la résidence dans certains cas) sur le territoire de la France. L’individu obtient la nationalité française en raison de sa naissance sur le sol français.

 

Pour un candidat qui obtient avec succès la nationalité française, les avantages sont multiples: on obtient tous les avantages de l’État d’être un citoyen français – les prestations de sécurité sociale, pension d’État, les droits de la constitution. Les voyages internationaux deviennent plus faciles – par exemple, voyager sans avoir besoin d’un visa aux États-Unis. Vous ne pouvez pas être rapatrié dans une ancienne terre d’origine où, peut-être, des violations des droits de l’homme existent. Et n’oublions-nous que la France est un important pays de l’Union européenne qui signifie qu’un citoyen français aura également tous les avantages d’être citoyen européen. On se demande exactement combien de Britanniques chercheront à obtenir une nationalité française dans le monde post-Brexit?

 

En France, il y a eu un afflux important d’immigrants, comme dans beaucoup d’autres pays européens. L’ancien empire africain a vu des gens chercher de meilleurs niveaux de vie et d’emploi et ils sont donc arrivés en France. En outre, les troubles dans le monde musulman, y compris les guerres en Syrie et en Irak, ont entraîné un afflux important de réfugiés déchirés par la guerre, qui se retrouvent souvent dans des camps d’internement ou des centres de détention tels que la Jungle de Calais.

 

Très souvent, ces nouveaux immigrants ont un but ultime: s’installer définitivement et bénéficier des avantages de leurs concitoyens. En soi, toute la réalisation d’une nationalité française se mérite et est une poursuite très digne.

 

On passera rapidement sur la politique de la nationalité en France. Il existe certains changements dans la politique française ces dernières années. Nous avons vu la montée de l’extrême droite et une tendance nationaliste grandissante parmi la population. Nulle part ailleurs ce sentiment xénophobe n’est ressenti dans la poursuite de la nationalité française.

 

François Hollande a récemment maintenu l’extension de la déchéance de nationalité dans son projet de révision de la Constitution. Avec l’augmentation du terrorisme menant à la politique de la peur, il a été jugé nécessaire de pouvoir retirer plus facilement la nationalité française de quelqu’un. Ça appel à des politiciens d’extrême droite comme Marine Le Pen, qui a réclamé la déchéance comme une victoire. Le Pen croit que le droit de vote est lié à la nationalité. Bien sûr, il n’est peut-être pas dans son intérêt de permettre aux gens qui viennent de l’étranger d’avoir le droit de vote, car cela réduirait le nombre de ses votes.

 

La déchéance est contestée car elle est considérée comme contraire à la législation européenne de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

 

En fin de compte, est-ce que la nationalité française se mérite ? En résumé, on a vu certains avantages de devenir français. Il existe des difficultés d’obtenir la nationalité et la tendance politique actuelle le rend plus difficile. Je pense qu’il devrait être plus facile pour les immigrés de gagner leur nationalité non seulement en France mais dans tous les pays occidentaux car cela conduirait à une société plus intégrée et plus harmonieuse et la menace du nationalisme d’extrême droite et du terrorisme religieux extrême serait réduite.

 

Je pense que cela vaut la peine d’obtenir une nationalité française, ne serait-ce que pour la simple raison qu’elle autorise les droits de vote qui sont importants dans une société démocratique.

 

Comme je l’ai mentionné plus haut, au début de l’essai, un monde sans frontières serait une belle utopie et devrait être quelque chose que nous devrions viser à réaliser dans le monde moderne.